Le marché de l'immobilier de luxe à Saint-Germain-en-Laye

Saint-Germain-en-Laye est une commune très prisée pour son calme et sa proximité avec Paris. En 2020, l’épidémie Covid-19 n’a eu que peu d’impact sur Saint-Germain-en-Laye puisqu’il y a eu une augmentation de 4,1% pour les biens de luxe et une augmentation de 5,1% pour le marché tous biens confondus. Nous remarquons également une augmentation de 1,9% sur le volume de biens de luxe* mis à la vente (vs 2019).

En 2021, cette tendance s’affirme et se confirme puisque le nombre de biens de luxe mis en vente a bondi de 45,7% (vs 2020).

Pour les prix, on peut voir une progression générale :

- Saint-Germain-en-Laye est une commune où le luxe est de plus en plus présent, avec un prix au mètre carré des biens de luxe s’élevant à 9 979€ en 2021, progressant de 8,1% par rapport à 2020. Dans un spectre plus large, le prix au mètre carré de l’ensemble du marché à Saint-Germain-en-Laye s’élevait à 6 675€ avec une augmentation de 7,7% depuis 2020.

- Le prix médian d’un bien de luxe à Saint-Germain-en-Laye sera quant à lui de 1 340 000€, il est en hausse de 4,7% (vs 2020). Preuve que la crise sanitaire n’a pas beaucoup affecté le marché immobilier de luxe à Saint-Germain-en-Laye, le prix médian d’un bien de luxe en 2021 dépasse celui de 2019, à savoir 1 230 000€.

Le marché de l’immobilier de luxe à Saint-Germain-en-Laye est en très forte augmentation en 2021 avec des prix et des volumes qui ont dépassé ceux d’avant crise. En effet, de nombreuses personnes sont venues à Saint-Germain-en-Laye pour une vie plus calme tout en restant proche de Paris.

"St-Germain-en-Laye est un marché assez hétérogène ou la localisation reste un facteur clé toujours aussi important. Les acquéreurs cherchent depuis longtemps des produits rares avec des critères de recherches très précis qui concernent en premier lieu la distance par rapport au centre ville et au RER. Ainsi même si le centre-ville reste très attractif, cette attractivité décroît à mesure que l’on s’éloigne du plateau.

Depuis la fin de l’année 2021 et jusqu’à présent nous avons constaté une baisse très importante du nombre de biens en vente, on note toutefois une nouvelle accélération au retour des vacances d’hiver. Nous restons donc relativement optimiste pour l’année 2022.

Pour terminer malgré l’augmentation des prix et la forte tension immobilière, nous restons dans un marché acquéreur. Les biens ne se vendent pas à n’importe quel prix et les acquéreurs, très informés, ne cherchent pas spécialement à négocier, ils cherchent avant tout un bien qui corresponde à leur budget." Affirment Beata et Olivier Créange dirigeants du bureau Coldwell Banker® Paris West Residential à Saint-Gemain-en-Laye.

Ces chiffres sont issus de l’analyse des offres publiées en ligne sur les principaux portails d’annonces pour les particuliers et les professionnels.

Dernières actualités

Orlinski, le design à l'état pur 29 juin 2022

Orlinski, le design à l’état pur

RichardOrlinski est un artiste contemporain, sculpteur et musicien français, né le 19janvier1966 à Paris. Orlinski est surtout connu pour ses...

Festival de Cannes : le chic et le glamour à la française 28 juin 2022

Festival de Cannes : le chic et le glamour à la française

Le Festival de Cannes célèbre le luxe et l’élégance à la française. Du 17 au 28mai2022, la Croisette s'est illuminé...

Deux cents ans après le déchiffrement des hiéroglyphes, ils continuent de livrer leurs secrets 27 juin 2022

Deux cents ans après le déchiffrement des hiéroglyphes, ils continuent de livrer leurs secrets

Connaître les noms des pharaons bâtisseurs des pyramides d’Égypte, déchiffrer les livres des morts retrouvés dans les tombeaux, lire la...

Découvrir toutes les actualités