Deux cents ans après le déchiffrement des hiéroglyphes, ils continuent de livrer leurs secrets

Connaître les noms des pharaons bâtisseurs des pyramides d’Égypte, déchiffrer les livres des morts retrouvés dans les tombeaux, lire la littérature la plus ancienne et comprendre les colonnes de hiéroglyphes gravés sur les temples, voilà ce que Jean-François Champollion (1790-1832) offre au monde, quand, à peine âgé de 32 ans, il expose  son interprétation lumineuse du système graphique des Égyptiens anciens.

Après plus de 3 000 ans d’utilisation, le 24 août 394 est gravée la dernière inscription datée en hiéroglyphes sur la porte d’Hadrien, dans le temple de Philae. À la suite  de la christianisation de l’Égypte, l’ancienne écriture, désormais uniquement connue  de quelques prêtres, est abandonnée.

À partir de 1809, l’Égypte commence à être mieux connue en France grâce à la publication des 23 volumes de la Description  de l’Égypte, œuvre monumentale due aux savants et dessinateurs  que Bonaparte entraîna dans son expédition militaire au pays  des pharaons (1798-1801) avec pour mission de recenser les mœurs,  les paysages et les monuments de l’Égypte. Champollion s’empare de cette somme pour entamer ses travaux. C’est par ailleurs en 1799, à Rosette, non loin d’Alexandrie, que l’officier Bouchard découvre un fragment de stèle inscrit en trois écritures. Ce monument, nommé « pierre de Rosette » est confisqué aux Français par les Anglais qui les battent à Canope. Mais les savants français avaient eu le temps d’en faire des estampages dont Champollion fit usage au cours de ses recherches.

C’est en 1822, alors qu’il est à peine âgé de 32 ans, que Jean-François Champollion publie la Lettre à monsieur Dacier, secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, lui annonçant le déchiffrement de l’écriture égyptienne. La Lettre est une étroite collaboration avec son frère aîné, Jacques-Joseph, savant lui aussi, dont le rôle fut primordial dans le destin scientifique de Jean- François Champollion.

2022 se présente donc comme l’année Champollion.
En ce bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes, la Bibliothèque National de France et le Musée du Louvre de Lens organisent chacun une exposition retraçant l’aventure française en Égypte, de la bataille des Pyramides de Napoléon à la découverte de la stèle à Rosette, non loin d’Alexandrie, en passant par la publication des 23 volumes de la Description de l’Égypte.

Le mythe des hiéroglyphes

Dès l’Antiquité, les images égyptiennes se diffusent hors d’Égypte, adoptant  une iconographie et un sens différents. Des auteurs grecs, latins et arabes considèrent les hiéroglyphes comme des symboles païens et magiques. Ainsi se forge la légende d’un code-rébus, proche d’une écriture universelle réservée à des initiés. Le mot hiéroglyphes apparaît à la Renaissance, transposition d’un terme employé par l’auteur grec d’Alexandrie du Ve siècle, Horapollon. Il faut attendre la pierre de Rosette et la découverte de Champollion en 1822 pour prouver que les hiéroglyphes sont une véritable écriture.

Dévoilez l’histoire

Champollion considère que le déchiffrement des hiéroglyphes est la première étape vers la découverte globale de la civilisation égyptienne. Avant même d’avoir su lire les hiéroglyphes, Champollion considérait que l’Égypte pharaonique était une immense civilisation, dont les vestiges archéologiques témoignaient avec force. Dès 1822, il n’a de cesse d’écrire une histoire du pays, d’interpréter la nature et la fonction des objets, qu’ils soient profanes ou liturgiques, d’étudier ce panthéon si exotique et de caractériser l’art égyptien, lui donnant une place primordiale dans le concert des arts de l’Antiquité.

De nombreux égyptologues continuent d’étudier les hiéroglyphes et, parfois, leur sens caché. On y découvre des « jeux de mots », des cryptographies, parfois tridimensionnelles. Les hiéroglyphes n’ont donc pas encore révélé tous leurs secrets. 200 ans après leur déchiffrement, il reste encore tant à découvrir.

Dernières actualités

Shocking : Les mondes surréalistes d'Elsa Schiaparelli 19 juillet 2022

Shocking : Les mondes surréalistes d'Elsa Schiaparelli

Le Musée des Arts Décoratifs de Paris est fier de présenter une grande rétrospective consacrée à la créatrice de mode...

5 magnifiques châteaux à découvrir 13 juillet 2022

5 magnifiques châteaux à découvrir

Coldwell BankerEuropa Realty, leader mondial de l'immobilier de luxe, vous présente 5 de ses plus beaux châteaux. Château haut de...

10 de nos propriétés à plus de 10 millions 8 juillet 2022

10 de nos propriétés à plus de 10 millions

Coldwell Banker® Europa Realty, leader mondial de l'immobilier de luxe,vous présente 10 de ses propriétés de prestigeà plus de 10...

Découvrir toutes les actualités